ACCUEIL
ACTUALITES
FETES ET MANIFESTATIONS
LA MAIRIE
INFOS PRATIQUES
SANTÉ
LA MEDIATHEQUE
VIE SPORTIVE
VIE ASSOCIATIVE
VIE ECONOMIQUE
ETAT CIVIL
LA VIE SCOLAIRE
ECOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE
LE CINEMOBILE
EMPLOI
VOUS AVEZ LA PAROLE
HISTOIRE
LA VIE DU CANTON
LES PATICHONS CELEBRES
LIENS
PATAY EN PHOTOS
PLAN
CONTACT

Flux RSS

Plan du site

 

«
Septembre 2017
»
L
M
M
J
V
S
D
    
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 

 



 PROSPER GALERNE

Biographie

Peintre de paysages, né à Patay (Loiret) le 28 avril 1836, Jacques Prosper Aimable GALERNE a vécu 8 rue Saint-Firmin à la Ferté-Alais.

A la Ferté Alais, Prosper Galerne fréquente et devient l'ami de Maxime LISBONNE, Colonel de la Commune et ami de Louise MICHEL.

Prosper Galerne épouse Laure CAULIER, leur fils raoul deviendra également peintre et ses tableaux sont d'une grande finesse.

Les maîtres de Prosper Galerne furent Le Poittevin, peintre de marines, Durand-Brager et Rapin. Ces maîtres réputés influenceront sans conteste le goût de Prosper GALERNE pour les paysages et les marines.

D'ailleurs les paysages peints par Prosper GALERNE représentent souvent des paysages de rivières, de bateaux, les villages au bord des rivières, les activités fluviales qui se développent considérablement dès 1850.

Dès 1850, Prosper GALERNE est l'ami des précurseurs de l'impressionnisme, notamment des peintres paysagistes du XIXème siècle de Barbizon, avec Théodore Rousseau, Constant Troyon, Rosa Bonheur, Jean-François Millet, Narcisse Diaz, Ingres, Félix Ziem, Gustave Courbet, Paul HUET. Il croisera à Meudon les peintres Corot, Bacchman, Maclet...(Barbizon et les paysagistes du XIXème siècle par Claude MARUMO Editions de l'Amateur 1975).

A partir de 1870, Prosper Galerne croisera les peintres impressionnistes comme Claude MONET, Gustave CAILLEBOTTE, Berthe MORISOT, Alfred SISLEY, Gustave MAINCENT...

Prosper GALERNE débutera au Salon de 1870 et deviendra Sociétaire des Artistes Français à partir de 1889.

Prosper GALERNE arpentera les coteaux et les vallées verdoyantes encadrées par des collines qui descendent jusqu'aux rives et se détachent sur un ciel mordoré qu'éclairent les dernières lueures pour donner à ses tableaux une gaiété champêtre. Il peindra les paysages, source inépuisable d'inspiration.

Prosper Galerne voyagera à travers la France, de la Meuse à la Loire, à la Savoie, de Corbeil à Argenton sur Creuse, mais c'est la région de Châteaudun et son village natal Patay qui lui laissera le plus d'inspiration. On note une grande richesse d'inspiration,une palette de couleurs ou le réalisme de sa jeunesse laisse peu à peu place à une lecture riche et variée de la nature qu'il aime particulièrement.

Sans doute faut il voir là la possibilité pour un peintre d'offrir ci et là un tableau en échange d'un panier de victuailles de la ferme ou d'une hospitalité généreuse.

Certains tableaux de Prosper Galerne sont exposés dans les musées de Sceaux, de Coutance, de Baltimore, de Poitiers, de Châteaudun, d'Orléans...

Prosper GALERNE obtient une Mention honorable au Salon en 1883, médaille de troisième classe 1887, mention honorable 1889.

Prosper Galerne décèdera à La Ferté-alais le 31 août 1922.

Prosper Galerne est enterré avec son épouse au petit cimetière de la Ferté-alais.

Deux expositions ont rendu hommage à ce peintre, l'une organisée à la Ferté Alais sous l'égide de la communauté de communes, la seconde à Rueil Malmaison :

"L'exposition est divisée en trois grandes périodes successives : à partir des années 1840, les Précurseurs de l'Impressionnisme avec les paysagistes dont Louis Français mais aussi les "Barbizoniens" influencés par Paul Huet et Camille Corot parmi lesquels Antoine Chintreuil ou Charles-François Daubigny ; puis, dès 1870, les peintres de l'Impressionnisme dont les plus célèbres protagonistes (Claude Monet, Gustave Caillebotte, Berthe Morisot, Alfred Sisley) cohabitent ici aux côtés de peintres à la notoriété plus modeste (Albert Lebourg et aussi Gustave Maincent, Prosper Galerne) ; les Néo-impressionnistes enfin, illustrés de la fin du 19ème siècle aux années 1930 par Paul Signac, Georges Manzana Pissarro ou encore Maximilien Luce".

Source Philippe Auterive

En savoir plus sur Prosper Galerne

L'église et le prieuré de Patay

Toile peinte par Prosper Galerne

Pas évident aujourd'hui de voir où le peintre a posé son chevalet.

Pour voir la toile en entier cliquez dessus.